Agriculture : le producteur national anéanti par l’importation selon l’UTAP

Le président de l’UTAP (Union Tunisienne d’Agriculture et de la Pêche), Abdelmajid Ezzar, a mis en garde contre les lobbys de l’importation ce dimanche 8 septembre 2019. En marge de la réunion du bureau exécutif de l’Union, il a fustigé l’absence de la commission nationale de l’importation qui n’a toujours pas été mise en place. Ceci risque, selon lui, de servir les lobbys de l’importation et de détruire la production nationale.
Il a mentionné l’existante de plusieurs problèmes dans les secteurs des pommes de terre, d’œufs, de fruits et légumes. C’est la preuve, selon lui, de l’absence d’une volonté et d’une vision chez le gouvernement en ce qui concerne l’importation. Cette dernière est devenue une épée qui menace la production nationale.
D’autre part, le président de l’UTAP a affirmé que les importations n’ont pas été bien étudiées. De fait, il rappelle que la production de poulets et d’œufs fonctionnent actuellement à 40% seulement de ses capacités. La porte risque d’être ouverte aux agriculteurs étrangers et aux lobbys de l’importation. Dans ce contexte, poursuit-il, l’agriculteur tunisien risque d’être anéanti, et par conséquent, c’est le consommateur qui sera impacté.

Lire aussi
commentaires
Loading...