Affaires Belaïd-Brahmi : des membres du comité de défense agressés par des policiers

La vague médiatique des élection législatives et de l’élection présidentielle a fait de l’ombre à certains sujets, qu’ils soient d’ordre économique ou autre. On se souvient encore de l’affaire du présumé appareil sécuritaire secret attribué à Ennahdha, révélée, pour la première fois, mardi 2 octobre 2018 par le comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahimi.
Une source au sein du comité de défense a assuré, ce jeudi 19 septembre 2019, que des membres ont été agressés par des sécuritaires au sein du Tribunal de Première Instance de Tunis, là où ils ont observé un sit-in. Ce dernier vise à faire pression sur les autorités afin qu’elles se décident  de se pencher sur le dossier de l’appareil sécuritaire.

Lire aussi
commentaires
Loading...