Affaire BFT : Hamadi Jebali défend Slim Ben Hmidane

L’ancien Chef du gouvernement de la Troïka et candidat à l’élection présidentielle, Hamadi Jebali, a pris la défense de l’ancien ministre des Domaines de l’État, Slim Ben Hmidane, dans le cadre du scandale de la Banque Franco-Tunisienne (BFT). Selon Jebali, le gouvernement était parfaitement conscient des conséquences financières de cette affaire – l’État tunisien doit rembourser quelque 2,8 milliards de dinars -. « Nous le savions, la responsabilité n’incombe pas uniquement à l’État tunisien, mais à tous ceux qui ont été à l’origine de la faillite de la banque et du préjudice commis à l’égard du plaignant », a-t-il déclaré.
Le candidat à la présidentielle a assuré que Slim Ben Hmidane avait fourni tous les documents nécessaires à ceux qui l’avaient demandé à l’époque. « Avec Ben Hmidane, nous n’avons pas ménagé nos efforts en vue de résoudre cette affaire. Nous avons demandé au plaignant de reporter sa plainte, chose qu’il avait acceptée et c’est ce qui nous a accordés une trêve. Chaque gouvernement a balancé l’affaire de la BFT à celui qui lui succède. Pour notre part, nous n’avons pas ménagé nos efforts. C’est aux gouvernements qui nous ont succédé de poursuivre le travail dans le cadre de la continuité de l’État », a encore expliqué Hamadi Jebali.

حمادي الجبالي ضيف ميدي شو

حمادي الجبالي ضيف ميدي شو #MidiShow

Publiée par Midi Show By Mosaïque FM sur Vendredi 6 septembre 2019

Lire aussi
commentaires
Loading...