Abdelfatah Mourou s’engage à créer une armée cybernétique tunisienne

Dans une conférence de presse organisée ce matin du lundi 9 septembre, le candidat du parti « Ennahda » pour les élections présidentielles, Abdelfatah Mourou a déclaré que la Tunisie a besoin « d’un corps militaire spécialisé dans la cybernétique, pour assurer la sécurité nationale et protéger la vie privée des citoyens« .
Le candidat affirme que les institutions de l’Etat n’ont pas beaucoup d’influence en comparaison avec leur statut inscrit dans la constitution, il donne la présidence en exemple et dit qu’elle a été mal exploitée.
Mourou précise que  » la constitution octroie au président des pouvoirs pas uniquement pour préserver le prestige de l’Etat, la protection des institutions et l’indépendance de la justice, mais aussi pour instaurer les grandes orientations politiques de la République« .
Il souligne que « jusqu’à aujourd’hui, la Tunisie n’a pas eu de président qui exploite tous ces pouvoirs« . Il appelle par conséquent les électeurs à se poser la question qui est parmi les candidats qui peut exploiter tout les pouvoirs constitutionnels.
Le candidat islamiste attire l’attention de l’assistance sur les sujets économiques et sociaux, il rappelle que « le peuple s’est soulevé en 2011 pour la dignité et pour les droits fondamentaux ; un travail et de quoi manger« , et affirme « qu’il est inacceptable de la part des responsables politiques de négliger cette situation et mener le pays vers une crise économique« .
Commentant les débats présidentiels télévisés, Mourou a exprimé son admiration pour l’initiative, qu’il trouve classique tout de même, il explique que « la forme actuelle du débat ne contient que des questions directes, pas de confrontation ni d’interaction entre les candidats« . Il ajoute que cela sera beaucoup plus intéressant au second tour si le débat se tient sous forme de duel.

Wissal Idbella (stagiaire)

Lire aussi
commentaires
Loading...