70ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine : « Naviguer en bravant les vagues »

La Chine est devenue en 70 ans la deuxième économie mondiale après des décennies de guerre, de souffrance et de misère.Et le bilan est impressionnant. En moyenne, le produit intérieur brut chinois[1] a progressé de 9,5 % par an depuis quarante ans. La Chine, qui représentait 1,8 % du PIB mondial en 1978, produit désormais 15 % de la richesse mondiale. Et le revenu moyen disponible a bondi, passant de 171 yuans en 1978 à 26 000 (3 324 euros) aujourd’hui, permettant de sortir de la pauvreté 800 millions de personnes désormais dotés d’un pouvoir d’achat qui talonne les standards occidentaux.
Ce succès, porté par l’esprit national empreint de patriotisme des chinois, fêté en grande pompe le 1er octobre à travers toute la Chine, est une profonde inspiration riche d’enseignements.

Par Ghazi Ben Ahmed, Directeur du Mediterranean Development Initiative (MDI)

« Chez les humains, la mer devient champs de mûriers[2] »
Cet extrait d’une poésie de Mao Zedong illustre bien la valeur du travail, qui s’il est fait avec abnégation peut transformer la mer en champs de mûriers, et le contraire est aussi valable, si l’on ne fournit pas d’efforts, un champ de mûriers peut devenir un désert aquatique. Ce « glorieux parcours », fruit d’un travail acharné, débute avec les réformes de Deng Xiao Ping qui consistaient à miser sur une main d’œuvre chinoise peu chère pour attirer les implantations d’activités et transformer progressivement le pays en atelier du monde.
Ce succès lui a valu aussi beaucoup de critiques et de ressentiments de la part des pays riches et ceux en développement qui n’arrivaient pas à faire face à la déferlante chinoise, notamment avec la fin des quotas textile en 2005. Cette pression internationale conjuguée à la volonté de mieux prendre en compte les besoins de la population, et de lutter contre la dégradation de l’environnement a poussé résolument la Chine à effectuer une montée en gamme de son appareil productif, à travers sa stratégie Made in China 2025, et de promouvoir les échanges commerciaux et les investissements avec son initiative phare « une ceinture, une route ». Aujourd’hui, la Chine du Président Xi Jinping joue un rôle central sur la scène mondiale en devenant un acteur clé dans des secteurs d’avenir, notamment les technologies de l’information, la robotique, le développement de l’intelligence artificielle,les équipements de transport, de production d’énergie propre, et se dit prête à « apporter une contribution majeure au progrès de l’humanité ». En contraste au discours du président des Etats-Unis, Donald Trump, à New York pour l’ouverture de la 74e Assemblée générale de l’ONU, dans lequel il a dénoncé le mondialisme et vanté le patriotisme.

« Naviguer en bravant les vagues »
Dans ces temps troubles et incertains de réajustement géopolitique sur fond de bataille commerciale et de course technologique, la Chine « va naviguer en bravant les vagues » pour reprendre les paroles du poète Li Bai de la dynastie des Tang.
Cet état d’esprit, de ne jamais plier face à l’adversité, devrait inspirer et guider la Tunisie, et l’Afrique en général, dans leurs efforts de développement économique.
Ce nouvel état d’esprit devrait aussi constituer un ingrédient essentiel pour le succès de la nouvelle route de la soie. En 2016 déjà, la Chine était le plus important investisseur en valeur avec près de 31 milliards d’euros investis sur le continent africain, très loin devant les Etats-Unis (3 milliards) ou la France (1,8 milliard).
La Chine a besoin de mieux connaître l’Afrique et vice versa. L’objectif étant de construire un pont digital en Afrique sous l’impulsion de la Chine et du G20. Objectif rappelé, lors du 13e Sommet des dirigeants du G20 à Buenos Aires, en Argentine, où le Président Xi Jinping a exhorté les membres du G20 à intensifier leurs efforts pour soutenir le développement de l’Afrique et à mettre en oeuvre l’accord conclu lors du sommet de Hangzhou sur l’industrialisation de l’Afrique et des pays les moins avancés.
Félicitations à la Chine pour le 70ème anniversaire de sa fondation.

  • L’ensemble de l’équipe du MDI, et moi-même, félicitons chaleureusement nos amis chinois à l’occasion du 70ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine.

[1]Un PIB chinois à prix constants multiplié par 16, une part dans l’économie mondiale passée de 4 à 18%.
[2]Poème de Mao Zedong

Lire aussi
commentaires
Loading...