Transports publics : sécurité renforcée suite aux braquages répétitifs

Pour les braqueurs et les individus malintentionnés, les transports publics représentent un terrain de jeu propice qui leur permet de s’attaquer à leurs victimes. Face à ce constat, le ministère du Transport a décidé de passer à la vitesse supérieure.
Le ministre Hichem Ben Ahmed a annoncé, ce vendredi 2 août 2019, que son département a déjà signé une coopération avec le ministère de l’Intérieur. Pour les trains, 60 agents sont déjà actifs pour assurer la sécurité. D’ici novembre prochain, ils seront 100. Quant au tramways (métro de Tunis) et la ligne TGM, on compte déjà 50 agents actifs. D’après le ministre, 30 agents supplémentaires vont les rejoindre dès samedi 3 août 2019. Le total passera donc à 80 agents.
D’autre part, il a déclaré que 60 agents supplémentaires vont suivre une formation spécifique assurée par le ministère de l’Intérieur, avant de rejoindre leurs collègues dans les lignes de la TRANSTU. « Ils porteront un uniforme spécifique, ce qui aura un effet dissuasif. L’agent aura le droit d’intervenir en cas de besoin et il sera en contact permanent avec les sécuritaires », a expliqué Hichem Ben Ahmed. D’autre part, il a souligné que la salle des opérations de la TRANSTU sera opérationnelle 24h24, alors qu’elle ne l’était pas avant. Cette mesure entrera en vigueur dans deux semaines.

A lire aussi

Le braqueur du métro enfin arrêté « grâce » à Facebook

Lire aussi
commentaires
Loading...