Ouvrières agricoles, prise en charge médicale : une batterie de mesures au profit des Femmes

« La femme dans les postes de prise de décisions politiques » était le thème d’une grande conférence organisée ce jeudi 8 août 2019 à Tunis, où une panoplie de décisions ont été prises au profit de la Femme Tunisienne. Plusieurs responsables et dirigeants étaient présents, à l’instar du Chef du gouvernement, Youssef Chahed, et de la ministre de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors, Naziha Laabidi.
« Permettre à la femme d’accéder aux postes de décisions requiert l’application des lois sur le terrain et non des discours appelant à l’égalité », a déclaré le Chef du gouvernement. Parmi les grandes annonces, il y a l’amendement de la loi numéro 1957-3 du 1er août 1957 relative à l’état civil. Désormais, la femme aura le droit de déclarer la naissance de ses enfants.
Le Chef du gouvernement a également annoncé que le vaccin contre le cancer du col de l’utérus sera inscrit dans le calendrier national de vaccination. « 700 000 filles seront vaccinées gratuitement », a-t-il précisé. Dans ce même ordre d’idées, Youssef Chahed a souligné que le diagnostic approfondi du cancer du sein sera gratuit pour toutes les femmes âgées de 40 ans ou plus, qu’elles soient affiliées aux caisses sociales ou non. Le diagnostic sera, par contre, obligatoire. C’est l’État qui va couvrir toutes les dépenses qui lui sont liées.

Des mesures en faveur des ouvrières agricoles
D’autre part, les ouvrières agricoles sont concernées par les annonces du Chef du gouvernement. Le gouvernement, selon son Chef, s’engage à leur garantir des conditions de travail favorables. Les femmes qui profiteront du dispositif Ehmini seront exemptées de TVA. Cette mesure sera inscrite dans le cadre du projet de loi de Finances 2020.
D’un autre côté, Youssef Chahed a annoncé l’octroi de 10 millions de dinars à la Banque Tunisienne de Solidarité (BTS). Avec cette enveloppe, la banque donnera la possibilité d’acheter des véhicules de transport des ouvrières agricoles à ceux qui souhaitent le faire. 30% du coût du véhicule seront accordés aux ouvrières agricoles. Le crédit bancaire, pour sa part, sera sans intérêt.

Lire aussi
commentaires
Loading...