Muni de son arme de service, un agent de la garde nationale fait irruption dans un cabinet médical à Sousse

Un agent de la garde nationale muni de son arme de service a fait irruption hier mercredi 21 août 2019 dans un cabinet de médecin (Gastro-Entérologue) situé dans la ville d’Enfidha à Sousse, a appris Réalités de source proche.
Selon la même source, l’agent de la garde nationale est entré de force dans le cabinet médical avant de gifler  à deux reprises ledit médecin qui était en pleine consultation. L’agent sécuritaire a fini par s’emparer du dossier médical de sa femme.
Selon les premiers éléments, une altercation verbale ayant eu lieu entre le médecin et la femme de l’agent de l’ordre a été à l’origine de cet incident.
En effet, le médecin s’est plaint de l’enfant hyper tapageur de l’une de ses patientes. Il a donc prié cette dernière de faire le nécessaire pour le calmer afin de pourvoir continuer à travailler et de ne pas déranger les autres patients qui étaient également dans la salle d’attente. Les propos du médecin n’ont pas plu à la patiente qui a piqué une grosse colère et a fini par quitter le cabinet médical pour alerter son époux de l’incident.
Il est à noter que cet incident a provoqué l’ire d’une grande partie des médecins tunisiens. Ces derniers ont dénoncé un acte grave.
Une plainte a été déposée  à l’encontre de l’agent de l’ordre.
Joint au téléphone par Réalités Online, Slim Ben Salah, président du Conseil national de l’ordre des médecins a dénoncé fermement cet acte ajoutant que ce dernier ainsi que toutes les autres structures syndicales feront le nécessaire pour défendre le collègue agressé.
Il a dans ce contexte considéré qu’il faut qu’il y ait une réaction immédiate de la part des autorités de tutelle face à ce comportement répréhensible du sécuritaire.

H.B.H

 

Lire aussi
commentaires
Loading...