Les migrants ivoiriens toujours coincés à la frontière tuniso-libyenne

La présidente de l’organisation “Tunisie terre d’émigration et d’asile”, Chérifa Riahi, a affirmé, dans une déclaration à la TAP, que les Sub-sahariens, porteurs de la nationalité ivoirienne qui ont été arrêtés le 3 août pour traversée clandestine de la frontière tunisienne, par les unités sécuritaires, dans la région de Sidi Mansour à Sfax, ont été renvoyés le lendemain à Médenine ensuite en Libye, après que les autorités leur ont permis de passer par « les points de passage réglementaires », précisément par Ras Jedir.
Selon l’organisation précitée, ces migrants sont toujours coincés à la frontière tuniso-libyenne. Ils ont reçu une aide alimentaire après avoir passé deux jours sans boire ni manger.
Rappelons que groupe de migrants, composé de 53 personnes (20 Soudanais et 33 Ivoiriens ), sans documents d’identité, a été filmé dans des conditions déplorables, en plein désert. On y a voyait, notamment, des femmes dont une était enceinte et des enfants.

 

 

Lire aussi
commentaires
Loading...