Les migrants ivoiriens abandonnés dans le désert enfin autorisés à entrer en Tunisie

Après plusieurs semaines de blocage, les migrants ivoiriens, coincés sur les frontières tuniso-libyennes, ont finalement été autorisés à entrer en Tunisie après une autorisation des autorités tunisiennes. L’affaire, rappelons-le, a créé la polémique compte tenu des conditions inhumaines dans lesquelles se trouvaient les migrants.
Il y avait des femmes et des enfants dont la santé déclinait jours après jours. Pas seulement : ils étaient confrontés à la vague de chaleur, ce qui n’avait pas arrangé les choses. Il aura donc fallu subir l’indignation des organisations de défense des Droits de l’Homme, les appels de l’OIM (Organisation Internationale de la migration) et les critiques du gouvernement ivoirien pour que les autorités tunisiennes prennent enfin une décision.
L’ambassade de la Côte d’Ivoire en Tunisie a, en effet, exprimé son désarroi face à cette situation, affirmant que les autorités ivoiriennes étaient désolées par rapport à ce qui s’était passé, malgré les bonnes relations avec la Tunisie.
A titre de rappel, c’était le silence radio de la part des autorités tunisiennes.

A lire aussi :

Vidéo : des migrants ivoiriens abandonnés en plein désert par les autorités tunisiennes ?

Lire aussi
commentaires
Loading...