Législatives : les ministres candidats doivent démissionner selon l’Observatoire Chahed

Le dépôt de candidature pour les élections législatives est clos. Plusieurs ministres du gouvernement Chahed ont décidé de porter les couleurs de Tahya Tounes, parti assimilé au gouvernement, en tant que têtes de listes dans plusieurs circonscriptions d’envergure.
Pour L’Observatoire Chahed pour la surveillance des élections et le soutien aux transitions démocratiques, ces ministres doivent démissionner de leurs postes, au même titre que les hauts cadres de l’État qui ont aussi décidé de se porter candidats. Pour l’Observatoire, il s’agit de protéger le principe de l’impartialité de l’administration et d’éviter toute instrumentalisation politique et électoraliste.
Dans un communiqué publié ce jeudi 1er août 2019, l’Observatoire a appelé l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) à assumer ses responsabilités dans ce contexte particulier. L’Assemblée doit apporter les amendements législatifs nécessaires afin de garantir la réussite des échéances électorales et d’éviter toute vacance constitutionnelle le 24 octobre 2019.
« Tous les acteurs politiques et les composantes de la société civile doivent soutenir les efforts de l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Élections) afin de garantir la réussite de toutes les échéances électorales », peut-on encore lire dans le communiqué de l’Observatoire.

Lire aussi
commentaires
Loading...