La coupe arabe peut rapporter 24 millions de dinars

ESS, EST et CAB, la ruée vers l'or !

Depuis sa relance par l’Emir Fayçal Ben Fahd Ben Abdelaziz, et par l’Union arabe de football (UAFA) créée en 1974, la coupe arabe des clubs attire les convoitises. La juteuse prime dédiée au vainqueur final grimpe en effet année en année. Une enveloppe de l’ordre de 8 millions de dollars (24 millions de dinars) reviendra au
vainqueur final de la prochaine édition 2019-2020. La première édition de l’ancienne coupe arabe des clubs champions s’est tenue en 1982 et a débouché sur la victoire finale du Club de la Police Irakien. Jusqu’en 2001 où elle fut tenue au Qatar avec la victoire d’Al Sodd qatari, les éditions allaient se succéder avec une certaine régularité.
En 2003, l’UAFA a mis sur pied une nouvelle compétition inter-clubs, la coupe de l’Emir Fayçal Ben Fahd. Organisée par Al Ittihad, à Jeddah, elle a été enlevée par Al Ahly saoudien. Ensuite, le championnat arabe des clubs est créé en 2012 et voit le triomphe du Club Sportif Sfaxien. Jusqu’en 2009 et le succès de l’Espérance Sportive de Tunis, il gardera une belle régularité. Avant de refaire surface en 2017 et la victoire finale, à l’édition organisée à Alexandrie, en Egypte. L’EST s’y imposera le 8 août 2017 devant les Jordaniens d’Al Fayçali (3-2 après prolongations) à l’issue d’une finale houleuse, enlevant son quatrième trophée arabe, record de cette compétition.
L’édition suivante, baptisée coupe Zayed des clubs champions verra le triomphe de l’Etoile
Sportive du Sahel contre les Saoudiens d’Al Hilal (2-1) en finale, au mois d’avril dernier à Al Aïn, aux Emirats Arabes Unis, et la participation de 38 clubs arabes, record absolu. A l’issue de cette édition, l’ESS a empoché un chèque de 6 millions de dollars, ce qui fait de cette coupe la plus importante du point de vue financier aussi bien en Afrique qu’en Asie.
*Un premier tour en pente douce:
Samedi 27 juillet, le gratin du foot arabe s’est donné rendez-vous à Rabat à l’occasion du tirage au sort des seizièmes de finale de la coupe Mohamed VI des clubs champions. Comme attendu, l’entrée en lice propose des confrontations faciles aussi bien pour l’Etoile Sportive du Sahel que pour l’Espérance Sportive de Tunis.
Le tenant, l’ESS sera opposé à Chabab Al Ordon (Jordanie). Le match aller se jouera le jeudi 29 août à 17h au stade Roi Abdallah, alors que la manche retour est fixée pour le mardi 24 septembre à 17h au stade Bouali Lahouar de Hammam-Sousse où le club étoilé va désormais recevoir ses adversaires dans les deux prochaines saisons. Le temps que se terminent les travaux d’extension des gradins du stade olympique de Sousse.
De son côté, l’Espérance Sportive de Tunis rencontrera Ennejma du Liban, avec match aller à Beyrouth, et retour à Radès. Le troisième représentant tunisien, le Club Athlétique Bizertin jouera au tour préliminaire
dans le cadre du groupe qui est composé du champion de Djibouti, des Comores et de la Jeunesse Sportive Saoura (Algérie).
En cas de qualification s’ils terminent premiers de leur poule, les Cabistes seront opposés aux
seizièmes de finale à l’Olympique Club Safi du Maroc.
*Chabab Al Ordon sans trop d’illusions:
Chabab Al Ordon fait profil bas avant la double confrontation aux seizièmes de finale de la
compétition arabe en admettant la difficulté de la tâche qui opposera ses joueurs à l'Etoile
Sportive du Sahel.
C’est comme si son club s’avouait battu d’avance. Malheureusement, le tirage nous propose rien moins que le tenant du titre, rappelle Salim Kheir, président du représentant jordanien. Mais, après tout, c’est le football. L’essentiel consiste à honorer le foot de notre pays, et à en donner la meilleure image possible. La plus grande difficulté à laquelle nous serons confrontés consiste en la clôture de la période des recrutements. Cela nous prive du droit de renforcer notre effectif. En plus de la sévère crise financière, partagée du reste par la totalité des clubs jordaniens. La coupe arabe a des bienfaits en ce sens qu’elle nous tire de la léthargie provoquée par l’arrêt des compétitions locales, et qu’elle offre à l’entraîneur l’occasion de jauger la valeur de son effectif avant d’entamer la préparation de la prochaine saison.
*Un entraîneur tunisien croisera le fer avec l’Espérance:
Pour sa part, l’adversaire de l’Espérance Sportive de Tunis au premier tour de la coupe Mohamed VI n’a pas réagi autrement. L’entraîneur d’Ennejma du Liban, le Tunisien Tarek Jarraya considère la tâche de ses hommes très compliquée. D’emblée, nous aurons une mission difficile même si je suis d’avis qu’en football, tout est possible, relève-t-il. Un match de football dure 90 minutes. Nous devons défendre nos
chances avec courage et opiniâtreté. Inchallah, nous saurons présenter un grand match.
Le staff technique d’Ennejma vient d’être renforcé par l’arrivée du préparateur physique
tunisien Ramzi Dridi.
Ce dernier arrive en provenance du club ivoirien FC San Pedro entraîné par les Tunisiens
Khemaeis Laâbidi et Tarek Jani.
*Le tirage complet des 1/16e de finale
Voici par ailleurs le programme complet des seizièmes de finale:
Forces Aériennes (Irak)- Salmia (Koweït)
Chabab Al Ordon (Jordanie)- Etoile Sportive du Sahel (Tunisie)
Al Jaich (Syrie)-FC Nouadhibou (Mauritanie)
Al Merreikh (Soudan)- Wydad Casablanca (Maroc)
Al Ismaily (Egypte)- Ahly Benghazi (Libye)
Al Nasr (Oman)- Al Jazeera (Emirats Arabes Unis)
Al Wasl (Emirats Arabes Unis)- Al Hilal (Soudan)
Al Arabi SC (Koweït)- Al Ittihad Al Iskandari (Egypte)
Olympique Club de Safi (Maroc)- Qualifié 1 qualifications
Al Nejmah (Liban)- Espérance Sportive de Tunis (Tunisie)
MC Alger (Algérie)- Dhafar (Oman)
Al Koweït (Koweït)- Al Chorta (Irak)
Raja Casablanca (Maroc)- Croissant Al Qods (Palestine)
Qualifié 2 qualifications-Al Chabab (Arabie Saoudite)
CS Constantine (Algérie)-Al Muharraq (Bahreïn)
Al Ahd (Liban)- Al Ittihad (Arabie Saoudite).

H.A.

Lire aussi
commentaires
Loading...