Karoui, Riahi et Saïed éjectés de la course à Carthage? Précisions

Le porte parole du tribunal administratif Imed Ghabri a affirmé ce mardi 20 août 2019 que le tribunal vient de recevoir jusqu’à présent 13 recours contre les candidatures à la présidentielle et 16 recours contre celles aux législatives.
S’exprimant dans une déclaration accordée à Hakaek Online, Imed Ghabri a affirmé que la plupart des recours déposés auprès du tribunal administratif et liés à l’élection présidentielle anticipée concernent les parrainages falsifiés et l’exploitation des données personnelles des citoyens à leur insu.

En ce qui concerne les jugements prononcés à l’encontre de certains candidats à l’élection présidentielle, Imed Ghabri a affirmé qu’aucunm jugement n’a été émis jusqu’à présent. « Les jugements seront prononcés vendredi prochain au plus tard étant donné que le tribunal doit se conformer aux délais vu le temps serré de la tenue de l’élection présidentielle », a-t-il noté.
a-t-il noté.

Il a dans ce contexte démenti les informations circulant sur certains médias et sur les réseaux sociaux selon lesquelles Kais Said, Seifeddine Makhlouf, Nabil Karoui et Slim Riahi auraient été éjectés de la course à Carthage.

Lire aussi
commentaires
Loading...