Dette vis-à-vis de la STEG : les conditions à remplir pour pouvoir profiter de l’aide de l’État

Dans le cadre de sa politique sociale, l’État va se charger du remboursement d’une partie de la dette des familles démunies et à faible revenu vis-à-vis de la Société Tunisienne d’Électricité et du Gaz (GAZ). C’est ce qu’a rappelé le ministre-conseiller auprès du Chef du gouvernement, Taoufik Rajhi, lors d’une séance de travail organisée au siège du gouvernorat de Gabès.
Pour pouvoir bénéficier de cette aide étatique, plusieurs conditions doivent être remplies. La consommation mensuelle du ménage concerné doit être située entre 0 et 100 kilowatts ou entre 100 et 200 kilowatts. Le même ménage doit aussi disposer d’un abonnement au titre de la consommation ménagère de type 11 et 12. La puissance du compteur doit être égale à 2,1 ka.
Pas seulement : les bénéficiaires doivent faire partie des personnes qui n’ont pas pu payer les trois dernières factures de la STEG avant l’annonce du gouvernement au sujet de la prise en charge des remboursements. Si toutes ces conditions sont remplies, les bénéficiaires doivent déposer une demande auprès de l’Imada ou de la délégation concernée avant le 15 septembre 2019. Les dossiers, selon Taoufik Rajhi, seront examinés par une commission régionale présidée par le gouverneur de la région. Si tout va bien, l’État prendra donc en charge 40% de la dette de la famille concernée vis-à-vis de la STEG.

Lire aussi
commentaires
Loading...