Défiant toutes les lois du pays, Slim Riahi dépose sa candidature à l’ISIE en France

Depuis combien de temps n’a-t-on pas vu Slim Riahi en public ? L’homme d’affaires est en cavale depuis plusieurs mois. Mardi 6 août 2019, il s’est livré à son exercice favori consistant à montrer que tout va bien pour lui sur les réseaux sociaux. Il a annoncé, en effet, avoir déposé les candidatures des listes électorales de la coalition de la Nouvelle Nation auprès du bureau de l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Élections) en France.
Ces listes, selon l’homme d’affaires controversés, ont été approuvées. Dans son statut Facebook, Slim Riahi écrit : « c’est un honneur pour moi de représenter les résidents à l’étranger, sachant que j’étais l’un d’entre-eux pendant des années ». Il a ajouté que son nouveau parti – La Nouvelle Nation – s’est présenté dans toutes les circonscriptions en vue des élections législatives.
Il faut rappeler que Slim Riahi, à l’exemple d’autres candidats à l’instar de Nabil Karoui, patron de Nessma TV, font l’objet de poursuites judiciaires. Or, le code électoral requiert un B3 vierge. Des candidats qui ont des affaires en cours avec la Justice peuvent-ils se présenter aux élections comme bon leur semble ? Décidément, c’est vraiment l’impunité totale.

Lire aussi
commentaires
Loading...