Aïd Al Idha : les consignes à respecter pour éviter les odeurs nauséabondes et les contaminations

Comme toutes les autres fêtes religieuses, l’Aïd Al Idha, pour certaines familles, est l’occasion de tous les excès et les dépassements. On se souvient encore, au fil des ans, des déchets organiques jetés anarchiquement sur la voie publique, avec les odeurs nauséabondes qui les accompagnent.
Pour éviter le débâcle cette année, le ministère de la Santé a dressé, ce mercredi 7 août 2019, un ensemble de consignes adressées aux citoyens. Il a, tout d’abord, appelé à éviter de jeter les déchets des moutons sacrifiés anarchiquement afin d’éviter les mauvaises odeurs, la prolifération des insectes et les animaux errants. Ceci peut, en effet, provoquer des problèmes de santé et des maladies.
Les ordures, poursuit le département de la santé, doivent être placées dans des sacs bien fermées et déposées dans les endroits adéquats. Il faut aussi respecter les horaires de dépôt. Les parties contaminées des moutons sacrifiées ne doivent pas être jetées anarchiquement (poumons, foie, etc). Le ministère conseille de les mettre dans de l’eau bouillante pendant environ 30 minutes avant de les placer dans des sacs bien fermés, pour ensuite les jeter. Il ne faut pas les mettre à la portée des chiens errants.
D’autre part, le ministère de la Santé a appelé à nettoyer et à stériliser les outils utilisés dans le Sacrifice. Les mains doivent être lavées régulièrement également. Si vous n’avez pas l’intention de cuisiner la viande de moutons directement après le sacrifice, le ministère conseille de les stocker rapidement au réfrigérateur compte tenu des fortes chaleurs.

Lire aussi
commentaires
Loading...