Aïd Al Idha : des moutons à 1250 TND selon l’ODC

A l’approche de l’Aïd Al Idha, la ruée vers les moutons s’intensifie et une bonne partie des citoyens, malgré le contexte de crise, veut à tout prix « faire plaisir aux enfants avec le moutons ». Les prix, comme chaque année, s’envolent. Intervenant dans La Matinale de Shems FM ce lundi 5 août 2019, le président de l’Organisation de Défense du Consommateur (ODC), Slim Saâdallah, a assuré que les prix des moutons ont atteint 1250 TND.
Face à cette tendance haussière, le citoyen doit se diriger vers les points de vente contrôlés selon Saâdallah. « La demande de moutons de l’Aïd Al Idha est plutôt faible à cause des prix, mais pas seulement : il y a les dépenses de la rentrée scolaire et les factures à payer », a-t-il précisé. Le président de l’ODC a aussi souligné que plusieurs tunisiens ont choisi de boycotter les moutons de l’Aïd Al Idha.
C’est difficile à vérifier, compte tenu du nombre important de personnes présentes dans les lieux où les moutons sont vendus. Il faut, en effet, éviter les points de vente anarchiques. De fait, les moutons n’y sont pas forcément contrôlés sur le plan vétérinaire, d’autant plus que les têtes de bétail sont vendues à des prix exorbitants, voire indécents, par des spéculateurs qui ne font que profiter de la misère du citoyen et des éleveurs.

Lire aussi
commentaires
Loading...