Abbou: » Oui à l’égalité successorale, non à la peine de mort »

Invité ce vendredi 30 août dans l’émission radiophonique « Midi Show », le secrétaire général du Courant démocratique et candidat à la présidentielle anticipée prévue le 15 septembre 2019, Mohamed Abbou est revenu sur la position de son parti quant à l’initiative du président regretté BCE sur l’égalité dans l’héritage.
« Notre position était claire depuis le début. L’initiative du président regretté BCE sur l’égalité successorale ne va pas à l’encontre des principes fondamentaux de la constitution. On ne peut pas être contre cette initiative. Il n’y a pas de raison pour qu’il y ait des différends à ce sujet. Chacun est libre de son choix selon ses convictions« , a-t-il exprimé.
Interrogé sur sa position concernant l’application de la peine de mort, le candidat à la magistrature suprême a indiqué qu’il est contre la peine capitale peu importe le crime commis.
« Celui qui croit que la peine de mort conduira à la diminution du nombre des crimes violents est en train de se faire des illusions », a-t-il lancé.
En ce qui concerne son programme électoral, Abbou a souligné que la création de la Cour constitutionnelle,  et d’une charte régissant les rapports entre la présidence de la République et la présidence du gouvernement figurent parmi ses priorités.

Lire aussi
commentaires
Loading...