80% des réserves en eau épuisées 2 heures après la Prière de l’Aïd Al Idha

En ce jour de l’Aïd Al Idha, plusieurs zones ont été touchées par des coupures d’eau. Intervenant sur Mosaïque FM ce dimanche 11 août 2019, le  PDG de la SONEDE (Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux), Mosbah Helali, a indiqué que ces coupures sont dues aux pics de la consommation de l’Aïd Al Idha.
« Entre 1 à 2 heures après les prières de l’Aïd Al Idha, 80% des réserves en eau ont été épuisées », a-t-il assuré. Le PDG considère que nous faisons face « au pic du pic » de la consommation. De fait, il y a, tout d’abord, le pic lié à la saison estivale. Vient ensuite le pic de l’Aïd Al Idha qui a coïncidé avec une exceptionnelle vague de chaleur.
« La demande est supérieure à l’offre. De ce fait, la pression de l’eau diminue et certaines zones, comme les hauteurs, sont mal desservies. D’autres zones sont aussi touchées par les coupures à l’instar de Tunis et de Béja. Cependant, il faut savoir que nous coupons l’eau afin de procéder aux travaux de réparation nécessaires », a-t-il expliqué.
Le PDG de la SONEDE a assuré que la distribution d’eau devrait reprendre son cours normal à partir de 12h – 13h ce dimanche. « Les installations de la SONEDE sont déployées à leur maximum. Ce n’est pas la première fois que l’Aïd Al Idha coïncide avec l’été, mais l’importante vague de chaleur constitue la nouveauté de cette année », a encore déclaré le PDG de la SONEDE.

Lire aussi
commentaires
Loading...