2,5 millions de tunisiens ne mangent de la viande qu’une fois par an !

Le kilogramme de viande vaut, en moyenne, 35 TND. De quoi décourager les tunisiens les plus modestes à s’en procurer. Le produit, comme tant d’autres, est presque devenu un produit de luxe. Les faits confirment ce triste constat selon une déclaration du président de l’Organisation de Défense du Consommateur (ODC), Slim Saâdallah.
S’exprimant dans le quotidien Assabah dans son édition de ce mercredi 7 août 2019, il a assuré que près de 2,5 millions de tunisiens ne mangent de la viande de moutons qu’une fois par an. Il a appelé, dans ce contexte, à faire plus d’efforts en vue de faire pression sur les prix des moutons de l’Aïd Al Idha. Il faut rappeler que ces derniers ont dépassé, cette année, toutes les limites. Précédemment, le président de l’ODC a affirmé que dans certaines « rahba », les moutons sont vendus à 1250 TND. Un moutons « acceptable » est commercialisé, pour sa part, à quelques 600 TND. Désormais, un budget de 400 TND – que l’on considérait comme élevé il y a à peine 2 années – ne suffit plus.
La viande n’est pas le seul exemple de produits devenus presque inaccessibles à cause de leurs prix exorbitants. On pense aux fruits et légumes ou encore aux poissons.

Lire aussi
commentaires
Loading...