Un nouveau scandale de pédophilie secoue le Maroc

Le Maroc est à nouveau au centre d’un scandale sexuel : des faits d’abus sexuels, tantôt anciens, tantôt récents, surgissent régulièrement. Le mal de la pédophilie, couvert par une intolérable conspiration du silence, ronge le pays. Cette fois c’est le refuge de l’ONG espagnole « Aucun enfant sans toit » à Tanger qui est au cœur d’une affaire de pédophilie.
En effet, un jeune marocain de 19 ans a déposé une plainte contre Félix Ramos, présentateur de télévision et photographe connu dans le milieu du showbiz à Marbella et Rafael Ojeda, chanteur espagnol de flamenco travesti, les accusant de l’avoir agressé sexuellement depuis des années.
La justice marocaine n’a pas tardé à réagir positivement à cette plainte. Le Procureur général de Tanger a ordonné la fermeture de « Aucun enfant sans toit », et l’arrestation de Félix Ramos.
Ce dernier comparaîtra devant la justice pour son implication dans plusieurs crimes, dont notamment  » la traite de personnes  » mais aussi  « acte de pédophilie ». Quant aux mineurs de l’association espagnole, ils ont été transférés dans d’autres centres de la ville.
Selon des sources concordantes, la liste des accusés impliqués dans ce scandale de pédophilie est assez longue. Certains mineurs ont été violés non seulement par certaines personnalités publiques  espagnoles mais aussi par certaines femmes travaillant au sein de l’établissement. Une d’elle aurait avorté deux fois après une liaison dangereuse avec un adolescent du centre.

Lire aussi
commentaires
Loading...