STEG : tarifs en hausse pour 220 000 usagers

the electric switch

Intervenant dans La Matinale de Shems Fm ce lundi 15 juillet 2019, le chargé des relations avec les citoyens au sein de la STEG (Société Tunisienne d’Électricité et du Gaz), Mounir Ghabri, est revenu sur la situation de l’entreprise nationale. Il a rappelé que les usagers doivent 1500 millions de dinars à la STEG, mais malgré ce chiffre, cette dernière n’est pas en faillite. « La moitié de cette dette appartient aux structures publiques. L’autre moitié appartient aux particuliers », a-t-il précisé, ajoutant que la STEG compte investir 1500 millions de dinars.
Concernant les tarifs d’électricité, le chargé des relations avec les citoyens a souligné que 220 000 usagers – soient 6% du total – sont concernés par les hausses des tarifs. La baisse, pour sa part, ne concernera que les familles démunies. On compte 1 million de familles de cette catégorie. Ces dernières consomment, selon Mounir Ghabri, entre 0 et 100 kilowatts.
Les familles consommant mensuellement entre 100 et 300 kilowatts, poursuit-il, ne sont pas concernées par les mesures préférentielles. Elles ne sont pas concernées par les hausses des tarifs non plus. Ces derniers, de ce fait, restent inchangés pour elles. D’un autre côté, si la consommation d’une famille dépasse les 300 kilowatts par mois, les tarifs augmentent. « L’État va prendre en charge les factures de 660 000 familles », a-t-il encore rappelé.

Lire aussi
commentaires
Loading...