Somalie : le Qatar aurait commandité des attentats commis par Daech

Le Qatar fait déjà l’objet de soupçons de soutien au terrorisme et de financements illicites. Le pays est confronté à une nouvelle affaire d’une extrême dangerosité. De fait, selon un article du New York Times, un certain Khalifa Kayed Al-Muhanadi, homme d’affaires puissant et proche de l’Émir du Qatar, aurait commandité les attentats de Daech perpétrés contre la Somalie. L’objectif était de faire fuir les investisseurs émiratis de Dubaï.
Ces révélations interviennent suite à celles qui ont été faites par le Wall Street Journal. Le New York Times, pour sa part, affirme avoir obtenu des enregistrements où l’homme d’affaires mentionné parlait avec l’ambassadeur du Qatar en Somalie. Ils discutaient, selon la même source, de la manière avec laquelle un attentat à Bosado avait été planifié afin de « développer les intérêts du Qatar en ciblant les investisseurs de Dubaï ».
« Nous savons tous qui sont derrières les bombardements et les meurtres », aurait affirmé l’homme d’affaires selon le New York Times, qui aurait clairement précisé que l’objectif était de faire fuir les investisseurs de Dubaï.
L’ambassadeur a été contacté par le New York Times. Il a tout d’abord nié tout lien avec l’homme d’affaires proche de l’émir du Qatar. Il a rapidement raccroché le téléphone au nez des journalistes. Pour sa part, le gouvernement du Qatar n’a pas remis en question l’authenticité des révélations, se contentant d’affirmer qu’il s’agissait uniquement d’une « conversation banale entre simples citoyens ».

Lire aussi
commentaires
Loading...