Report de la présidentielle : l’ISIE dit non à Hatem Ben Salem

L’annonce de la date de l’élection présidentielle pour dimanche 15 septembre 2019 a fortement déplu au ministre de l’Éducation, Hatem Ben Salem. L’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) a répondu au ministre ce mercredi 31 juillet 2019.
Dans une déclaration à Réalités Online, le membre de l’ISIE, Adel Brinsi, a assuré que la décision du Conseil de l’ISIE est irrévocable concernant la tenue du scrutin le 15 septembre 2019. « Quelle est la priorité du pays aujourd’hui ? La rentrée scolaire ou organiser une élection présentielle, au risque de se retrouver sans président dans les délais constitutionnels ? », s’est-il interrogé.
Il a rappelé que la rentrée scolaire a déjà été reportée dans le passé. « Ne serait-elle pas reportée si elle avait coïncidé avec l’Aïd Al Idha ? », a-t-il encore dit. Le membre de l’ISIE considère que la sortie médiatique du ministre de l’Éducation constitue « une perturbation inutile ». « On ne comprend pas ses motifs, d’autant plus que l’ISIE s’est engagée à tout remettre dans l’ordre après la fin du scrutin dimanche 15 septembre 2019. L’intérêt général requiert le report de la rentrée scolaire », a encore déclaré Adel Brinsi.
A titre de rappel, le ministre de l’Éducation a proposé le report de l’élection présidentielle d’une semaine. Il a notamment critiqué une prise de décisions sans concertations avec son département au sujet de la date de la tenue du scrutin.

Lire aussi
commentaires
Loading...