#Rapinoe2020? Et pourquoi pas!

Capitaine hors-pair de l’équipe américaine et héroïne de l’Amérique anti-Trump, Megan Rapinoe a tenu Mercredi 10 juillet un discours poignant et engagé invitant chacun à la tolérance et l’écoute dans les rues de Manhattan. Un discours politique qui a certainement fait froid dans le dos au président Américain. 

« Nous devons être meilleurs, nous devons aimer plus, haïr moins, nous devons écouter plus et parler moins« . D’une voix presque messianique, Megan Rapinoe encense la foule de supporters venue acclamer ses joueuses victorieuses. Le discours est simple, bref et mesuré. Pas besoin de plus pour la capitaine d’équipe pour faire passer son message : « C’est notre responsabilité de rendre ce monde meilleur« .
Emblème de la communauté LGBTQ+ et des mouvements anti-trumpistes, Megan Rapinoe garde la tête froide. Reconnaissant ses erreurs du passé, celle de son équipe ou encore celle de l’Amérique, c’est pleine d’espoir et de gravité qu’elle donne un discours de tolérance.

« Oui nous pratiquons un sport. Oui nous jouons au football. Oui nous sommes des femmes. Mais nous sommes bien plus que ça. »

Celle qui a refusé de se rendre à la Maison Blanche après la victoire des américaines lors de la Coupe du Monde 2019 afin d’éviter que le président n’en profite pour redorer son image en s’affichant auprès de l’équipe très populaire, a préféré s’adresser directement au peuple sans aucun filtre.
Une authenticité et un charisme qui ont su séduire un public charmé qui, à peine le discours terminé, s’est empressé de propager le hashtag #Rapinoe2020 en référence au #Trump2020 et tout autre références pour les élections présidentielles américaines qui auront lieu l’année prochaine.

Lire aussi
commentaires
Loading...