Rached Ghannouchi mérite la présidence de l’ARP selon Abdelkarim Harouni

Intervenant dans La Matinale de Shems FM ce jeudi 25 juillet 2019, le président du Conseil de La Choura d’Ennahdha, Abdelkarim Harouni, est revenu sur la participation du président du parti, Rached Ghannouchi, aux élections législatives. Harouni a laissé entendre qu’un simple siège l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) ne suffira pas à Ghannouchi. « Il [Rached Ghannouchi] ne peut intégrer l’ARP en tant qu’un simple député. Il y va soit pour devenir président de l’ARP, soit pour occuper une autre fonction de responsabilité au sein de l’État. La décision sera prise en fonction de l’évolution de la situation dans le pays », a-t-il déclaré.
Une entrée de Ghannouchi au sein de l’ARP, poursuit Abdelkarim Harouni, renforcera la présence d’Ennahdha au sein de l’État. « Une entrée au Parlement le valorisera davantage car l’institution représente le centre du pouvoir », a-t-il ajouté. Au sujet de la loi électorale, le président du Conseil de La Choura a rappelé la nécessité de « protéger la démocratie » par le biais d’une nouvelle loi. Celle-ci, selon lui, devrait aussi permettre aux candidats d’évoluer sur un même pied d’égalité. « La non adoption de la nouvelle loi électorale ne signifie pas la fin du processus électoral. Il est tout à fait possible de garantir la réussite des élections [sans le texte]. Nous connaîtrons, ainsi, la véritable force politique qui aurait rejoint la course en toute légalité », a-t-il dit.

Lire aussi
commentaires
Loading...