Présidentielle : Abdelfattah Mourou candidat d’Ennahdha ?

La liste des candidats à l’élection présidentielle est de plus en plus longue. Et si le premier-vice président de l’ARP (Assemblée des Représentants du Peuple) et dirigeant au sein d’Ennahdha, Abelfattah Mourou, se portait candidat ? Intervenant dans Ahla Sbeh ce mercredi 31 juillet 2019, Mourou n’a pas exclu cette éventualité. « Nous n’avons pas encore tranché sur cette question et beaucoup de choses se disent actuellement. Je n’ai pas encore décidé, mais la porte reste ouverte : je ne me présenterai pas aux législatives, mais pour le reste [présidentielle comprise donc], tout est possible », a-t-il déclaré. Concernant son retrait de la course aux législatives, il a affirmé vouloir laisser la place aux jeunes.
Le président intérimaire de l’ARP est revenu, d’autre part, sur le travail de l’institution pendant les vacances parlementaires. Le bureau de l’ARP restera, malgré ces vacances, à disposition et ce selon les besoins en matière de coopération avec les autres institutions de l’État. « Nous sommes en période électorale anticipée qui requiert certaines dispositions spécifiques, et nous prenons compte de certaines éventualités », a-t-il souligné.
D’autre part, Albdefattah Mourou considère que la tenue de l’élection présidentielle le 15 septembre 2019 ne perturbera pas le travail de l’ARP. Étant mobilisé pendant les vacances, le président de l’ARP peut appeler le bureau de l’institution à se réunir. Ce dernier, selon Mourou, peut appeler, à son tour, à la tenue d’une séance plénière en cas de besoin. Cet état de veille va durer jusqu’à l’élection. « Ce n’est pas un signe de danger, mais uniquement une façon de suivre les événements actuels », a-t-il ajouté.

Lire aussi
commentaires
Loading...