Période électorale : exit les publicités politiques et les sondages

A compter de ce mardi 16 juillet 2019, la période électorale relative aux élections législatives va débuter en Tunisie. À l’étranger, elle a commencé depuis dimanche 14 juillet 2019. Le scrutin, rappelons-le, aura lieu le 6 octobre 2019 en Tunisie. À l’étranger, il se déroulera en 3 jours : les 4, 5 et 6 octobre 2019.
S’exprimant dans une déclaration accordée à l’agence TAP, la porte-parole de l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Élections), Hasna Ben Slimane, a rappelé que la publicité politique et la publication des résultats des sondages d’opinions seront interdites tout au long de cette période. Les commentaires de ces résultats le sont également.
Tout dépassement est passible de sanctions et l’ISIE, conformément à la loi, peut infliger ces sanctions aux mauvais élèves. « L’Instance peut prendre en considération les dépassements commis par les listes de candidats pendant la procédure de calcul des résultats définitifs [des élections] », a déclaré la porte-parole.
D’autre part, l’article 141 de loi électorale stipule que l’ISIE doit vérifier si les gagnants des élections ont respecté les règles imposées durant la période électorales précédant le scrutin. En cas d’infraction, les résultats peuvent être annulés. Dans ce contexte, les résultats sont recalculés mais sans prendre en considération ceux qui ont été obtenus par les listes en infraction. Pour les présidentielles, l’Instance ne fait que reclasser les candidats en fonction de leurs résultats après avoir exclu les candidats en infraction.
L’article 54 de la loi électorale porte, pour sa part, sur l’interdiction de la publicité politique durant toute la période électorale. Les médias partisans, pour leur part, ont la possibilité de faire la promotion de leurs candidats à travers des annonces portant sur le parti politique ou les candidats qu’ils défendent. L’article 55, de son côté, interdit la publication d’un numéro gratuit dans les médias en faveur du parti ou des candidats en question.
A titre d’information, les candidatures aux élections législatives seront ouvertes à compter du lundi 22 juillet 2019. Les candidats auront 8 jours pour déposer leurs dossiers. Le 29 juillet sera le dernier délai. Les listes électorales acceptées seront annoncées le 6 août 2019. Il sera possible, par la suite, de déposer des recours dans un délai de 22 jours (vacances comprises). Ces recours doivent être déposées avant le début de la campagne électorale, soit avant le 14 septembre 2019 en Tunisie et le 12 septembre 2019 à l’étranger. La campagne, selon le calendrier fixé par l’ISIE, dure 22 jours. Autre information à souligner : le nombre d’électeurs inscrits sur les listes électorales a atteint 7,66 millions.

Lire aussi
commentaires
Loading...