Pêche de requins: la Tunisie classée deuxième au monde

A l’occasion de la journée mondiale des requins célébrée le 14 juillet, l’organisation de protection de l’environnement WWF a publié un nouveau rapport, intitulé « Les requins en crise : un appel à l’action pour la Méditerranée » pour pointer la situation préoccupante des grands prédateurs marins .
Le rapport présente un classement des plus gros pêcheurs de requins dans le bassin méditerranée, tout en insistant que la surpêche représente la plus grande menace pour les requins et les raies de la Méditerranée. Dans ce classement, on retrouve la Tunisie, occupant la deuxième position des pays qui pratiquent la pêche aux requins avec (4 161 tonnes), devancée par la Libye(4 260 tonnes). Ces deux pays sont les plus gros pêcheurs de requins de la région avec des prises trois fois supérieures à celles de l’Italie (1 347 tonnes) et de l’Égypte (1 141 tonnes).
Le WWF, a responsabilisé tous les pays méditerranéens en les appelant à agir rapidement pour assurer la survie des requins. Ces derniers pourraient disparaître de la Méditerranée. Leur déclin rapide est l’indicateur le plus sérieux du mauvais état de santé de la mer et des pratiques de pêche irresponsables.

Lire aussi
commentaires
Loading...