« Mon heure est venue », avait dit Caïd Essebsi à Abdelkarim Zbidi

Le ministre de la Défense, Abdelkarim Zbidi, était le dernier membre du gouvernement qui s’est entretenu avec le président de la République, Béji Caïd Essebsi (paix à son âme), avant son décès le 25 juillet 2019. Selon l’édition hebdomadaire du journal Assabah, parue ce lundi 29 juillet 2019, le ministre a essayé de remonter le moral du Chef de l’État défunt au sujet de sa santé.
« J’ai essayé de le rassurer. Cependant, Béji Caïd Essebsi m’a dit : je sais que mon heure est venue. Nous sommes prêts pour la Volonté d’Allah », a déclaré le ministre de la Défense. Malgré la gravité de cette annonce, le président de la République a livré des messages positifs lors de son entretien avec Abdelkarim Zbidi. « Il m’a indiqué que ce n’était pas le bon moment d’en parler dans les médias. Je promets, pour ma part, d’en parler en temps voulu étant donné que ces messages sont importants pour la Tunisie, et ce sera à la mémoire du défunt », a encore précisé Abdelkarim Zbidi.
Rappelons que le président de la République, Béji Caïd Essesbi, a rendu l’âme jeudi 25 juillet 2019. Son décès a coïncidé avec la Fête de la République de la Tunisie. Une coïncidence à la fois triste et glorieuse, qui souligne la grandeur d’un homme qui a servi l’État pendant plus de 70 ans.
Son enterrement national a eu lieu samedi 27 juillet 2019, en présence de plusieurs dirigeants du monde et, surtout, du peuple.
Paix à son âme.

Lire aussi
commentaires
Loading...