Mohamed Ennaceur déclare ses biens à l’INLUCC et discute de l’amnistie du 25 Juillet

Le président intérimaire de la République, Mohamed Ennaceur, recevant le ministre de la Justice, Mohamed Karim Jemoussi

Le président de la République par intérim, Mohamed Ennaceur, a reçu ce mardi 30 juillet 2019 le ministre de la Justice, Mohamed Karim Jemoussi, au Palais de Carthage. L’objectif de la rencontre est de finaliser les procédures liées à l’amnistie qui devait être signée par Feu Béji Caïd Essebsi, alors président de la République, à l’occasion de la Fête de la République du 25 juillet 2019.

Le président intérimaire de la République, Mohamed Ennaceur, recevant le ministre de la Justice, Mohamed Karim Jemoussi

Plus tôt dans la journée, le président intérimaire s’est rendu au siège de l’INLUCC (Instance Nationale de Lutte contre la Corruption) pour déclarer ses biens, et ce conformément aux dispositions de l’article 10 de la loi numéro 46 de l’année 2018. Mohamed Ennaceur a déclaré ses biens en raison de son départ temporaire de la présidence de l’ARP (Assemblée des Représentants du Peuple) afin d’assurer l’intérim de la fonction suprême suite au décès de Béji Caïd Essebsi. La déclaration des biens constitue, en effet, une condition à remplir avant d’entamer les fonctions du Chef de l’État.

Le président intérimaire de la République, Mohamed Ennaceur, avec le président de l’Instance Nationale de Lutte contre la Corruption (INLUCC), Chawki Tabib

Lire aussi
commentaires
Loading...