Les prix du pétrole en baisse à New York

Le cours du pétrole brut à New York a reculé ce lundi 15 juillet 2019. Le baril atteint, désormais, 59,58 dollars après avoir perdu 63 cents. Et pour cause, selon les analystes : le marché a réagi à la publication des indicateurs économiques mitigés de la Chine. De fait, la croissance économique chinoise a reculé au second trimestre de 2019, pour atteindre les 6,2% en rythme annuel. Les investisseurs craignent également les conséquences de la récente tempête Barry sur la production et le raffinage au Golfe du Mexique.
Le baril de Brent, pour sa part, a atteint 66,48 dollars, après avoir reculé de 24 cents.
Dans ce contexte, c’est toujours la même question qui refait surface en Tunisie : les prix à la pompe vont-ils baisser ? Logiquement oui, d’autant plus que si l’on nous ressort l’argument du cours du dinar pour expliquer les prochaines hausses des prix du carburant, il faudra rappeler que le cours de la monnaie nationale s’est amélioré par rapport à l’euro et au dollar, même s’il ne s’agit que d’une toute petite bouffée d’oxygène temporaire.

Lire aussi
commentaires
Loading...