Législatives : Tahya Tounes enchaîne les infractions

Tahya Tounes, parti présidé par le Chef du gouvernement Youssef Chahed, semble inconscient des infractions qu’il est en train de commettre. Le parti a tout d’abord commencé par placer des ministres du gouvernement en tant que têtes de listes dans plusieurs circonscriptions en vue des élections législatives. Or, sur le plan éthique, c’est discutable car il sera difficile de faire la différence entre l’action gouvernementale et la campagne électorale.
Mais il semble que Tahya Tounes soit inconscient d’un autre fait. A Kairouan, il a placé l’imam de la mosquée Abi Zamaa, Iskander Aleni, en tant que tête de liste. Or, dans une précédente déclaration accordée à l’agence TAP, le ministre des Affaires Religieuses, Ahmed Adhoum, a clairement expliqué que les imams candidats vont être interdits de prononcer des prêches du Vendredi et d’occuper les tribunes des mosquées. Il a aussi appelé à éviter d’exploiter les imams pour des fins politiques.
Reste à savoir ce que l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Élections) pense de tout cela.

Lire aussi
commentaires
Loading...