Le départ de Christine Lagarde affectera-t-il l’engagement du FMI vis-à-vis de la Tunisie ?

Christine Lagarde n’est désormais plus la directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI), puisqu’elle a été désignée présidente de la Banque Centrale Européenne (BCE) pour remplacer Mario Draghi. Peut-on, de ce fait, s’attendre à un changement de la politique du FMI vis-à-vis de la Tunisie ? Interpellé par Réalités Online sur cette question ce mercredi 17 juillet 2019, le chef de la mission du FMI en Tunisie, Bjorn Rother, a affirmé que Christine Lagarde était « une grande directrice qui s’est toujours engagée pour que le FMI se tienne aux côtés de la Tunisie ».
En tant qu’institution internationale sérieuse, Bjron Rother affirme espérer que l’engagement du FMI va se poursuivre.

A lire aussi :

Mission du FMI : ce qui va et ce qui ne va pas encore dans l’économie tunisienne

Marouane Al Abassi : « nous devons nous remettre au travail »

Lire aussi
commentaires
Loading...