L’ambassadeur français regrette les constructions anarchiques à Rafraf

Dans un post publié sur sa page officielle Facebook samedi 6 juillet 2019 l’ambassadeur de France à Tunis Olivier Poivre d’Arvor, en visite dans la ville de Rafraf à Bizerte, a regretté les constructions anarchiques qui gâchent la vue panaromique dont jouit la région.

« Raf Raf! Avec son îlot magique, Pilaou, vers lequel un pêcheur sensible au projet de La Saison Bleue me conduit sur son bateau rouge, Raf Raf mérite le voyage.
Mais des constructions anarchiques et illégales détruisent dramatiquement de la côte la vue de ce somptueux panorama ainsi que le paysage de montagnes et de forêts qui caractérisent Raf Raf la belle.
Sur la façade de ces bâtiments en parpaing, face à la baie de Raf Raf, il est même écrit: « À vendre ». Vendre quoi? La terre qui nous a été donnée et la mer qui est plus en plus souillée.
#lasaisonbleue »  peut-on lire dans ledit post.

Lire aussi
commentaires
Loading...