La percée de Nabil Karoui et de 3ich Tounsi reflète le rejet de la classe politique par les citoyens, selon Rim Mahjoub

Intervenant dans La Matinale de Shems FM ce mercredi 10 juillet 2019, la députée et dirigeante au sein d’Afek Tounes, Rim Mahjoub, a commenté les récents sondages relatifs à la percée de Nabil Karoui, patron controversé de Nessma TV, et de son parti Au Cœur de la Tunisie. Elle a également commenté la percée du collectif 3ich Tounsi.
Elle considère que les scores importants obtenus par ces deux nouveaux acteurs de la scène politique constituent des « votes protestataires ». « Le fait de voter pour des nouvelles forces politiques résulte du dégoût des citoyens et leur insatisfaction de la classe politique actuelle », a-t-elle déclaré, ajoutant que les sondages d’opinions peuvent donner une estimation sur les intentions de vote en vue des élections. « Afek Tounes prend en compte les résultats de ces sondages. Cependant, il faut les examiner en profondeur », a-t-elle encore souligné.
A titre de rappel, le dernier baromètre de Sigma Conseil, publié dans le quotidien Le Maghreb ce mercredi 10 juillet 2019, place Au Cœur de la Tunisie de Nabil Karoui à la tête des intentions de vote pour les élections législatives avec 29% des voix. Il est suivi d’Ennahdha (15%), du Parti Destourien Libre (12%), de Tahya Tounes (8%) et de 3ich Tounsi (7%).
D’un autre côté, Nabil Karoui est aussi placé en pôle position pour les élections présidentielles avec 23% des intentions de vote. Il est suivi de Kaïs Saïd (20%), d’Abir Moussi (12%), de Youssef Chahed (7%) et de Moncef Marzouki (7%).

A lire aussi

Intentions de vote: au cœur de la Tunisie et Nabil Karoui en tête, selon Sigma Conseil

Lire aussi
commentaires
Loading...