Interdiction du port du Niqab: L’Observatoire des droits et libertés dénonce

Dans un communiqué rendu public ce lundi 8 juillet 2019, l’Observatoire des Droits et Libertés a dénoncé catégoriquement la décision émise récemment par le chef du Gouvernement Youssef Chahed liée à l’interdiction du port du Niqab dans les institutions publiques.
Dans ce contexte, l’ODL a considéré que cette décision constitue une violation grave des libertés ajoutant qu’aucun dossier de justice n’a prouvé jusque là, le recours au Niqab pour l’exécution des crimes à caractère terroriste ou autre.
Il a ajouté que la plupart des pays étrangers ayant interdit le port du Niqab non pour des raisons sécuritaires mais plutôt pour protéger l’Etat laïc.
Par ailleurs, l’Observatoire des Droits et Libertés a rappelé que la lutte contre le terrorisme ne se fait pas à travers l’exploitation des événements dramatiques considérant que cette décision a pour objectif de camoufler un « échec » politique pour réaliser des ambitions personnelles.

Rappelons que le chef du gouvernement a signé vendredi dernier, une circulaire adressée aux ministres, aux secrétaires d’État, aux préfets et aux responsables des institutions publiques portant sur l’interdiction officielle du port  du niqab, le voile intégral, dans les institutions publiques pour des raisons de sécurité.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...