Imed Daïmi veut un logement social à Paris selon Mohamed Boughaleb

Sur plateau de Rendez-vous sur Attessia TV, Mohamed Boughaleb n’a pas mâché ses mots en évoquant Imed Daïmi, député de Harak Tounes Al Irada. Selon le journaliste, Daïmi a formulé, en France, une demande en vue de l’obtention d’un logement social à Paris. Boughaleb a affirmé qu’il s’était basé sur le contenu d’une correspondance adressée en 2015 par Imed Daïmi à un responsable municipal français.
Le journaliste poursuit en affirmant que le député a appelé le responsable en question à le soutenir et à le conseiller. Il lui aurait même demandé d’intervenir en sa faveur afin d’obtenir le logement social. « Il [Imed Daïmi] a affirmé au responsable que son épouse et ses 3 enfants allaient résider en France, et que l’un de ses enfants (âgé de 9 ans) allait suivre un traitement médical à Paris. Il a même dit que son fils était victime d’une faute médicale », a assuré Mohamed Boughaleb.
Imed Daïmi, poursuit-il encore, s’était vanté de la nationalité française détenue par sa famille alors qu’il est député et qu’il a occupé le poste de chef de cabinet présidentiel. « Est-il convenable pour un directeur de cabinet présidentiel et pour un député à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) de supplier en vue d’obtenir un logement social ? Est-il convenable pour lui de se vanter de la nationalité française de sa famille ? », s’est encore interrogé le journaliste.

Lire aussi
commentaires
Loading...