Hôpital du Kef: il reçoit « une jambe humaine amputée » au lieu du corps de son enfant décédé (Vidéo)

La direction de l’hôpital régional du Kef a remis hier mercredi 10 juillet 2019, une jambe humaine fraîchement amputée, à une famille ayant perdu récemment un nouveau-né dans la même institution hospitalière. Le nourrisson est décédé depuis 3 jours. Son père s’est rendu hier à l’hôpital pour récupérer le corps de son fils qui se trouvait déjà à la morgue. Les surveillants de cette dernière lui ont donc remis un sac en plastique hermétiquement scellé tout en appelant à enterrer le corps de son enfant sitôt réceptionné.
C’est en arrivant chez lui, que le père s’est rendu compte que le corps enveloppé en plastique n’était autre qu’une jambe humaine amputée et non celui de son enfant comme le laissait croire le cadre paramédical de l’hôpital du Kef. La famille a donc témoigné de cet incident sur les réseaux sociaux tout en publiant des photos choquantes montrant la jambe humaine amputée. L’affaire a provoqué l’ire des internautes.
De son coté, dans une déclaration accordée à Radio Kef, le directeur dudit hôpital, Chefi Fridhi, a réagi à la polémique affirmant qu’une enquête administrative et autre judiciaire viennent d’être ouvertes pour déterminer les circonstances de cette affaire ainsi que les responsabilités. D’après les premiers éléments, une erreur humaine était à l’origine de cette affaire. Quant au nourrisson, il a assuré que ce dernier était bel et bien décédé depuis le 6 juillet dernier. Il a ajouté que son corps se trouve actuellement à la morgue de l’hôpital du Kef. Le corps fera l’objet d’une autopsie avant d’être remis à sa famille.

Hajer Ben Hassen

المستشفى الجهوي بالكاف : عائلة تتسلم ساق مبتورة بدلا من جثة إبنها الرضيع

المستشفى الجهوي بالكاف : عائلة تتسلم ساقا مبتورة بدلا من جثة إبنها الرضيع والسيد الشافي الفريضي مدير المستشفى الجهوي بالكاف يوضح

Publiée par Radio kef sur Mercredi 10 juillet 2019

Lire aussi
commentaires
Loading...