Habib Essid : « j’ai beaucoup appris grâce à Feu Béji Caïd Essebsi »

C’est avec une voix émue que l’ancien Chef du gouvernement, Habib Essid, est revenu sur sa relation avec Feu Béji Caïd Essebsi ce vendredi 26 juillet 2019. Intervenant dans Expresso, Habib Essid a rappelé qu’il avait fait la connaissance du président défunt en 2011, lorsque ce dernier était Chef du gouvernement provisoire qui avait assuré l’organisation des élections d’octobre 2011.
Feu Béji Caïd Essebsi, selon Habib Essid, a toujours servi la patrie. « Nous avons réussi à organiser les premières élections du 23 octobre 2011. Lorsqu’il était à la tête du gouvernement en 2011, il avait demandé à ceux qui voulaient faire de la politique de quitter le gouvernement. D’ailleurs, plusieurs l’ont fait », a-t-il expliqué.
Habib Essid n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance et sa gratitude à l’égard du président défunt. « Il était derrière mon parcours politique », a-t-il dit. Pour Essid, Caïd Essebsi était un homme exceptionnel qui lui a beaucoup appris. C’était un homme expérimenté selon lui. « Il avait un avis un conseil à fournir dans tous les sujets. Je les ai suivis et j’ai beaucoup appris », a-t-il ajouté.
Par ailleurs, Habib Essid a indiqué qu’il avait discuté avec Feu Béji Caïd Essesi le 26 juin 2019 au sujet de la loi électorale amendée. « Il m’a affirmé qu’il comptait consulter des constitutionnalistes. Si ces derniers lui avait affirmé que les amendements étaient inconstitutionnels, alors il ne les aurait pas signés. D’ailleurs, il a décidé que c’était de l’intérêt de la Tunisie de ne pas signer les amendements dans ce contexte particulier. C’était notre dernier entretien », a encore déclaré Habib Essid.

Lire aussi
commentaires
Loading...