Fairground Festival: tout ce qu’il faut savoir sur la 4e édition

Les 19 et 20 juillet 2019, le parc de l’Ecovillage de Sidi Bou Ali à Sousse va vibrer, pour la quatrième année consécutive, aux rythmes de la musique électronique grâce au fameux Fairground Festival qui marquera cette année son retour avec une édition riche en couleurs, en innovation et en messages de sensibilisation comme l’assure son comité d’organisation. Cette 4e édition, constituera sans doute l’occasion, par excellence, pour dynamiser l’activité dans la région et pour consacrer la culture de la vie et de la liberté que respire ce peuple, depuis la nuit des temps.
C’est dans ce contexte, que le choix a été porté, cette année, sur le fabuleux village berbère de Takrouna, et spécifiquement la terrasse du fameux café – musée « Le Rocher Bleu » pour abriter la conférence de presse du lancement de la 4e édition. Une manière de joindre l’utile à l’agréable. En effet, en choisissant le point le plus haut de cet endroit emblématique, les organisateurs du festival souhaitent passer un message subliminal «Nous visons très haut… Notre monnaie, c’est l’innovation ! ».
En respirant une brise au parfum berbère et en contemplant un paysage époustouflant plongeant sur l’horizon qui s’apprêtait à absorber le soleil, les invités à cette rencontre –représentants de médias, influenceurs, youtubeurs, photographes, activistes de la société civile etc- ont pu savourer un avant goût de la 4e édition du festival grâce à un mini-concert hypnotisant offert par Boti I KOLOK.

Press conference on top of Takrouna, Susah .Boti I KOLOK is playing a magical sunset live Act . Full video will be online tomorrow.Music & Art show 🎶🎡🎠#frgrnd #15daysleft #artist #festival

Publiée par Fairground Festival sur Jeudi 4 juillet 2019

 

Interrogés sur les nouveautés de cette nouvelle édition du Fairground, le directeur Général du Festival, Anis Ammar, et la chargée de communication Imene Klilib et Walid Arfaoui, ont indiqué que la 4e édition qui aura pour thème « La Culture Amazigh » se veut « un pont entre l’ancien et le moderne avec une programmation riche et diverse mettant l’accent sur les jeunes talents.
En effet, 23 jeunes artistes locaux sur un total de 36, marqueront leur présence cette année au festival via deux scènes; une principale et une alternative. « Nous sommes sensible à la scène locale qui mérite un intérêt particulier. Les artistes locaux ne cessent de faire preuve d’une créativité sans limite. Ils se font leur propre identité visuelle sur les réseaux sociaux. Ils méritent un soutien particulier et nous sommes fiers de les réunir cette année« .
Lors de cette nouvelle édition, les amateurs de la musique électronique auront Rendez-vous avec des artistes de renommée internationale dont particulièrement Dj TENNIS, HVOB, ARTBAT, SHAMANN, HEARTHUG, TANTSUI, JAN BLOMQVIST et BENJEMY.

« Cette année on s’attend à un nombre très élevé de festivaliers. L’année dernière, 5000 festivaliers, dont 350  étrangers venus de divers pays occidentaux et autres tels que l’Espagne, le Maroc, la France, le Canada, et la Turquie, étaient au rendez-vous. Après le succès des trois précédentes éditions, Fairground festival, se veut désormais le festival de la musique électronique le plus important en Tunisie et dans la région du Maghreb ayant pour objectif de promouvoir l’image de la Tunisie.« 

En ce qui concerne le niveau sécuritaire, le comité d’organisation du Festival assure que toutes les mesures sécuritaires ont été prises, pour garantir le déroulement de l’événement dans les meilleures conditions, comme c’était d’ailleurs le cas pour les éditions précédentes. Les organisateurs ont salué à cette occasion les efforts fournis par les forces de l’ordre ainsi que par l’ensemble des bénévoles et des partenaires du festival, pour rendre le séjour des festivaliers plus qu’agréable.
Grâce à ces efforts conjoints, on confirme chaque année le message principal de ce festival qui avait vu le jour après l’attentat de Sousse: « La Tunisie est symbole de la paix et le terrorisme n’a pas sa place sur cette terre« .
En ce qui concerne le camping, au total, 500 campers sont attendus lors de cette nouvelle édition. Pour garantir le confort souhaité et afin de leur donner plus de liberté de choix, trois formules de camping sont proposées ; les tentes, les bungalows écologiques construits en argile et les tentes en dômes.
Conscients de l’efficacité de l’art en matière de sensibilisation à la cause environnementale, la direction du Fairground Festival a choisi cette année de s’associer à « Tunisian Campers » fondée en 2015 par Mohamed Temimi. En vertu de ce partenariat, les deux parties travaillent conjointement pour atteindre un seul objectif: « ZERO DECHETS ».

« Nous sommes très heureux de vous annoncer notre partenariat avec Tunisian Campers. Pour ce nouveau chapitre notre devise sera « WE GO GREEN » avec comme objectif « ZERO DECHETS » sur le site du camping. Nous allons faire la fête tout en minimisant l’impact négatif sur notre environnement de façon intelligente. »

Pour ce faire, une charte écologique dite « WE GO GREEN » est mise en place. Les festivaliers sont donc appelés à ne pas utiliser des déchets en plastique et à se munir de leurs propres gourdes. 30 stations de poubelles (Plastique, Canettes et carton) seront mises en place afin de les aider à avoir le bon réflexe de jeter leurs déchets au bon endroit. Une association partenaire procédera ensuite au prélèvement des déchets afin de les recycler. Par ailleurs, et toujours dans le cadre de la lutte contre la pollution environnementale, les festivaliers habitants dans les alentours du village écologique de Sidi Bou Ali, sont appelés à venir à vélo, les autres devraient opter pour le covoiturage.

Publiée par Fairground Festival sur Jeudi 4 juillet 2019

Lire aussi
commentaires
Loading...