En l’absence de solutions de stockage, la récolte céréalière sur la voie publique (Vidéo)

La récolte céréalière pour l’année 2019 vient de battre le record avec la production de pas moins de 21,32 millions de quintaux contre uniquement 14, 3 millions au cours de la saison précédente, c’est ce qu’a révélé un rapport officiel élaboré par l’observatoire national de l’agriculture et rendu public au début du mois de juillet courant. Selon la même source, la production se répartie ainsi: 11,73 millions quintaux de blé dur, 1,85 millions de quintaux de blé tendre et 7,73 millions de quintaux d’orge.
Toutefois, cette production record, ne semble pas avoir fait le bonheur de tous les agriculteurs tunisiens et pour cause les problèmes liés au stockage et au transport de leurs récoltes. En effet, les quelques 180 centres permanents de stockage répartis un peu partout à travers la République, se sont vus dans l’impossibilité d’absorber cette importante quantité de céréales. Leur capacité de stockage ne dépasse pas les 7 millions de quintaux. A cet effet, des milliers d’agriculteurs, à travers la République, ont lancé un appel de détresse auprès des autorités les appelant à intervenir et à trouver les solutions en urgence en vue de sauver ce qui peut l’être. Leurs récoltes  « jetées » sur la voie publique, toujours en attente de solutions de transport et de stockage, risquent d’être détruites à cause des changements climatiques, dont particulièrement les pluies et les chutes de grêles.

A bon entendeur !

قمحنا يلقى في التراب و دولتنا تستورد القمح من الخارج- ما حدث ولا يزال يحدث مع صابة الحبوب مسألة خطيرة تمس مباشرة الأمن الغذائي الوطني وتعكس الى اي مدى وصل استهتار المسؤولين بخبزة التونسيين- قمحنا يلقى في التراب بعد ان عجزت المخازن عن استيعابه ودولتنا "الوطنية" التي تريدنا ان نعيش في تبعية غذائية تقوم بتوريد القمح من الخارج

Publiée par ‎الفلاّح Alfalleh‎ sur Mercredi 17 juillet 2019

Lire aussi
commentaires
Loading...