Déclaration de patrimoine : Ces « grands » partis qui esquivent « intelligemment » la loi (Document)

L’instance Nationale de lutte contre la corruption vient d’adresser une nouvelle série de mises en garde aux divers partis politiques tunisiens les invitant à appeler leurs dirigeants à accomplir leur devoir lié à la déclaration de leur patrimoine dans les plus brefs délais. En effet, sur 220 partis politiques, seuls 23 ont répondu positivement à l’appel de l’INLUCC. Toutefois, le taux de réponse de ces mêmes partis n’est pas le même. En effet, il bascule entre 100% et 20%. Parmi les partis politiques ayant répondu à 100% à l’appel on cite particulièrement le parti Al Badil de Mehdi Jomaa, le parti Al Harak, le parti Al Moubadra de Kamel Morjane et également le parti islamiste « Attahrir ».
Par ailleurs, parmi les détails qui attirent l’attention, c’est bien le nombre des dirigeants déclarés des partis politiques concernés par la loi sur la déclaration de patrimoine. A titre d’exemple, le mouvement Ennahdha dont le conseil de la choura compte 150 membres et le bloc parlementaire compte 68 députés,

a déclaré que le nombre de ses dirigeants ne dépasse actuellement pas les 28. De même pour le parti Tahya Tounes qui a fourni à l’INLUCC un document selon lequel il est dirigé par uniquement 3 personnes.

Cherchez l’erreur!

 

Lire aussi
commentaires
Loading...