Culture : « Tataouine est marginalisée selon le ministre de la Culture »

Sur le plan culturel, le gouvernorat de Tataouine est marginalisé. C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Culture et de la sauvegarde du patrimoine, Mohamed Zine Abidine, à l’occasion d’une visite effectuée dans le gouvernorat ce mardi 16 juillet 2019, et pour cause, selon lui : l’ancienne politique.
Le ministre considère que la région n’a pas eu sa chance, d’autant plus que, selon lui, ses élites intellectuelles n’ont pas pu exceller sur le plan national et international. L’objectif, poursuit-il, est de démocratiser la culture et de mettre en place une idéologie participative et citoyenne.
« Il est important d’agir avec des produits qui apportent des bénéfices au gouvernorat. La politique consacrée à Tataouine doit être basée sur la culture internationale, la culture du Sud et du désert, ainsi que sur la culture des frontières. Une enveloppe de 17 millions de dinars sera débloquée pour financer le secteur à Tataouine », a-t-il encore déclaré aux médias.

Lire aussi
commentaires
Loading...