Cours particuliers : 30 enseignants sanctionnés

Jusqu’en mai 2019, 30 cadres éducatifs ont fait l’objet de sanctions disciplinaires pour avoir donné des cours particuliers en dehors des établissements scolaires. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Éducation, Hatem Ben Salem, lors d’une conférence de presse organisée ce mardi 2 juillet 2019 au Centre National de formation et de perfectionnement des compétences à Carthage. Dans ce même contexte, il a ajouté que les enseignants du secteur public ne pourront plus donner de cours dans des établissements scolaires privés. « Un accord a été conclu avec les syndicats sur ce plan », a-t-il indiqué.
Rappelons que la lutte contre le phénomène des cours particuliers clandestins fait partie de l’un des chevaux de bataille du département de l’Éducation. De fait, plusieurs abus ont été constatés. Outre les prix exorbitants, certains enseignants obligent les parents à inscrire leurs enfants à ces cours. Une fois chose faite, l’élève inscrit pourra bénéficier d’un « traitement de faveur » en classe, et c’est sans compter le gonflage des notes. Ces pratiques sont souvent observables au niveau de l’enseignement de base.

Lire aussi
commentaires
Loading...