Cour Constitutionnelle : on veut placer des gens incompétents selon Kalthoum Kannou

La polémique sur le retard de l’élection des membres de la Cour Constitutionnelle fait encore couler de l’encre. Dans une déclaration radiophonique accordée ce vendredi 12 juillet 2019, l’ancienne présidente de l’Association des Magistrats Tunisiens (AMT), Kalthoum Kannou, a exprimé ses doutes par rapport à cette situation.
Elle considère que même si les membres venaient à être élus, le doute persisterait. De fait, ces membres ne seront pas élus selon leur compétence, mais plutôt selon leur loyauté et des considérations partisanes. Il existe, selon Kalthoum Kannou, un volonté politique visant à élire des membres non spécialisés dans le Droit Constitutionnel. « On veut placer des gens incompétents afin de pouvoir faire passer des lois inconstitutionnelles », a-t-elle ajouté.
De ce fait, le danger ne vient pas de l’absence d’une Cour Constitutionnelle selon Kannou, mais de la désignation de membres choisis en fonction de leur appartenance politique. « Chaque député doit justifier le choix d’un tel ou tel membre, au lieu de se contenter de glisser un bulletin [de vote] dans les urnes », a-t-elle encore ajouté.

Lire aussi
commentaires
Loading...