Copa America : 9e victoire brésilienne (3-1)

Le Brésil s’est imposé dimanche 7 juillet face au Pérou 3 buts à 1. Une 9e victoire en finale de la Copa América pour la Seleçao qui a dû affronter une équipe péruvienne tenace et agressive. Le trophée vient quelque peu panser l’hémorragie brésilienne qui coule depuis les JO de Rio.

Une cage brésilienne jusqu’à présent inviolée lors de cette Copa América 2019 qui n’a pas eu l’air d’effrayer les péruviens, transperçant le but brésilien par un pénalty plein d’espoir tiré par Guerrero. Le Pérou peut au moins se targuer d’être la seule équipe de la compétition à avoir déstabilisé le vainqueur brésilien (presque) intouchable. Un but au goût de revanche  pour les hommes de Ricardo Gareca, impuissants face à la Seleçao lors des phases de poules (5-0).
Un match qui est resté sous haute tension pour le Brésil, avec l’absence de sa star Neymar et qui s’est retrouvée durant 10 minutes à 10 contre 11 privée de Gabriel Jesus, sorti sur un 2e carton jaune.  Mais ce soir là, rien n’était plus important que la victoire pour les brésiliens en quête de succès après des Coupe du Monde 2014 et 2018 inabouties et un (7-1) face à l’Allemagne en finale qui ne passe toujours pas.  Emmenée par ses supporters au mythique stade de la Maracanã, les hommes de Tite ont remporté le titre pour la 9e fois. Tournoi qu’ils ont toujours gagné lorsqu’ils en étaient les organisateurs.
Une entame de match compliquée avec un pressing fort de la Blanquirroja péruvienne qui s’est finalement une nouvelle fois retrouvée piégée par le jeu d’Everton, déjà principal bourreau lors de la première rencontre, qui a ouvert le score à la 15e. Après la mi-temps la démonstration brésilienne est totale, Coutinho et Firmino se procurent des occasions concrétisées par un pénalty de Richarlison , entré quelques minutes plus tôt. Ce soir là, la victoire est brésilienne et la Seleçao communie enfin avec un public réconcilié.

Lire aussi
commentaires
Loading...