Carthage : un député propriétaire d’une construction anarchique

Le député de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Moncef Sallami, a construit, anarchiquement, une maison sur le site archéologique de Carthage. Cependant, le député s’est rétracté. Dans une déclaration accordée à Réalités Online ce mardi 9 juillet 2019, le membre du conseil municipal de Carthage, Zied El Héni, a assuré que le député a accepté de démolir la construction en question. L’alerte, en effet, a été donnée par la société civile. « Nous aurions aimé que ce soit les services de l’État qui découvrent ce genre de pratiques. Néanmoins, le message est clair : la loi s’applique à tous et elle est au-dessus de tout le monde », a déclaré Zied El Héni.
Rappelons que ce dernier est revenu sur la problématique des constructions anarchiques sur le site archéologique de Carthage dans une déclaration plus détaillée accordée à Réalités Online.

Lire aussi
commentaires
Loading...