Carburant : Slim Feriani n’a ni démenti ni confirmé une nouvelle hausse des prix

Une fois encore, le ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (PME), Slim Feriani, a refusé de commenter la possibilité d’une nouvelle hausse des prix du carburant. « Je ne vais pas répondre à cette question », a-t-il déclaré dans La Matinale de Shems FM de ce mercredi 3 juillet 2019 lorsque la question lui a été posée. Il a rappelé que les révisions sont désormais automatiques, variant en fonction du cours mondial de l’or noir, et ce depuis 2016. « Aucune annonce n’est faite à l’avance avant une éventuelle hausse des prix », a-t-il prévenu.
Il faut rappeler que le ministre a été tout aussi laconique au sujet de la dernière hausse des prix à la pompe, entrée en vigueur depuis avril 2019, quoiqu’il avait démenti les informations qui avaient circulé à l’époque. Des informations qui ont donc été confirmées en fin de compte. Une nouvelle hausse est probablement en vue, reste à savoir quand va-t-elle entrer en vigueur.

« Consommons tunisien »
Par ailleurs, le ministre de l’Industrie et des PME est revenu sur le nouvel accord conclu entre la Tunisie et l’Italie au sujet de la vanne de gaz. Il s’agit d’un accord capital selon le ministre. Désormais, la Tunisie est propriétaire de 370 km de cette vanne. « L’État tunisien va la louer à 41 millions de dinars par an », a-t-il précisé.
Autre sujet abordé dans La Matinale : les produits tunisiens. Le ministre a rappelé que seulement 30% des tunisiens optent pour les produits fabriqués en Tunisie. La confiance, dit-il, est un élément primordial que ce soit pour le consommateur ou l’investisseur. « Nous devons consommer tunisien. L’année prochaine sera justement consacrée aux produits tunisiens. Le gouvernement va prendre plusieurs initiatives, dont les achats publics », a-t-il expliqué.

Lire aussi
commentaires
Loading...