BCE aurait refusé de signer l’amendement de la loi électorale

Dans un post publié sur sa page officielle Facebook ce vendredi 19 juillet 2019, l’activiste politique Dalila Ben Mbarek Msaddek a affirmé que le président de la République Beji Caied Essebsi a refusé de signer l’amendement de la loi électorale. Selon elle, le chef de l’Etat aurait adressé le document à la présidence du gouvernement sans aucune trace de signature.
Elle a ajouté que ce même texte de loi a été envoyé par la présidence du gouvernement à l’imprimerie officielle de la République Tunisienne. Cette dernière a à son tour refusé sa publication compte tenu de l’absence de la signature du chef de l’Etat.
Rappelons que le projet de loi organique portant sur l’amendement de la loi électorale organique du 26 mai 2014, proposé par le gouvernement, avait été approuvé dans sa totalité au mois de juin dernier avec 128 voix pour, 30 contre et 14 abstentions.
Ce projet porte essentiellement sur la revue à la baisse du seuil électoral à 3% aux élections législatives ainsi que le rejet des candidatures des personnalités et partis politiques ayant bénéficié de la publicité politique au cours de l’année qui a précédé les élections législatives et présidentielles.

Lire aussi
commentaires
Loading...